Tut – Preacher’s Son

In Chroniques by Julien LVRFLeave a Comment

Date de sortie : 5 janvier 2015

No Label

Production : Ktoven, The House Band, D. Sanders, Junia-T, Mason Vail

Featurings : Michael Da Vinci, Johnny Smathers, Angel Mae, Isaiah Rashad

Free DL « Preacher’s Son »

Ce qui est bien avec les Etats-Unis, démographie et pays rap oblige, c’est que les mixtapes n’attendent pas le printemps pour fleurir. Tout au long de l’année, les blazes inconnus défilent dans les internets et devant nos yeux ébahis et confus, et le plus curieux/chanceux d’entre nous finit souvent par dénicher les pépites, entre deux EP’s obscurs du Maryland ou de San Francisco. Certains découvrent à la pochette, d’autres aux featurings, rajoutez une bonne dose de hasard…

Et voici Tut ! Ce jeune rappeur de Chattanooga, dans le Tennessee, a sorti en ce début d’année 2015 son premier projet, Preacher’s Son. Rien de très original dans le thème : comme nombre de ses contemporains, Tut se pose les questions inhérentes à la vie de quartier, qui se résument de façon simpliste et manichéenne, à savoir une bataille constante entre le bien et le mal, entre la rue et l’église, l’égoïsme et la charité, l’argent sale ou gagné honnêtement. Des sujets récurrents dans la musique du Sud, et un mode de vie qui navigue entre antagonismes, gospel, mauvais choix et monnaie facile. Du sud, il en a que l’ADN textuel, car les choix de productions sont assez loin des styles de Metro Boominou Zaytoven, fabricants de bangers à la pelle. Malgré ça, on sent tout de même fortement le conglomérat des influences des vieilles sonorités sudistes comme le blues ou la funk dans la mixtape, dirigée artistiquement par le producteur Ktoven, lui donnant cet aspect uniforme et groovy.

Preacher’s Son est une très bonne mixtape, pour celui qui l’abordera comme elle doit l’être, une première sortie d’un rappeur qui commence à sortir de l’ombre. A l’image du Cilvia Demo d’Isaiah Rashad, son compère de Chattanooga (et présent sur le disque), cette tape est un joli bon d’entrée pour la suite d’une carrière que l’on espère fournie. C’est désormais à Tut de choisir le bon chemin.

En écoute ci-dessous, et en téléchargement « tu-donnes-c’que-tu-veux » sur son site web.

.

.

.

.

Share this Post

Julien LVRF

Julien LVRF

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Rédacteur, CM, éditeur et pire encore
Julien LVRF

Les derniers articles par Julien LVRF (tout voir)