Sameer Ahmad, le retour du jazz de G’s

In En Bref by Julien LVRFLeave a Comment

Il y a des albums sur lesquels on revient souvent, sans vraiment savoir pour quelle raison, si ce n’est le plaisir qu’ils peuvent procurer en titillant certaines zones ultrasensibles de notre mignon petit cervelet. C’est le cas de la discographie de Sameer Ahmad. De ses premiers projets au sublime Perdants Magnifiques sorti en 2014, l’on redécouvre à chaque écoute un double-sens échappé, une note perdue dans un océan de partitions, une intonation masquée par le silence précédent. Petits plaisirs innocents.

Coupables, nous sommes, quand impatients, la question du nouveau disque résonne dans nos coeurs avides de nouveauté, de consommation rapide et variée. Sameer a pris son temps pour nous livrer une cargaison de qualité au moins équivalente, et tout cela commence par ce nouveau clip, qui est plutôt une vidéo de présentation de ce nouveau projet, divisé en deux parties. Un Amour Suprême sera composé de deux EP’s : Jovontae et Ezekiel. Un skateboarder noir-américain et un prophète de l’Ancien Testament, amoureux révolutionnaires comme entend l’être la musique du surdoué sudiste, toujours remplie de savoureux haikus et d’oxymores inédits. La première partie sera disponible le 1er mars, mais pour patienter, on vous propose allègrement de replonger à pleines oreillettes dans ce Perdants Magnifiques qui n’a pas pris une ride, fontaine de jouvence music. Yes sir.

Share this Post

Julien LVRF

Julien LVRF

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Rédacteur, CM, éditeur et pire encore
Julien LVRF

Les derniers articles par Julien LVRF (tout voir)