Paris-Buffalo, la nouvelle French Connection

In Chroniques by ThadrillLeave a Comment

Date de sortie : 14 octobre 2016

Label : Effiscienz

Production : Mil

Acheter « Bullet »

Salvatore Lucania aka Lucky Luciano avait mis 40 ans à bâtir son empire mafieux à New York. Il n’en aura fallu que deux aux frères Conway The Machine et Westside Gunn pour hisser la ville de Buffalo dans le top du rap violent. Sous la couverture du label Griselda Records – en clin d’œil à Griselda Blanco, la Reine de la coca et mentor de Pablo Escobar – les deux viennent balancer leur style appelé murder rap, qui renvoie à la violence et la noirceur des années 1990. Espèce de fusion ultime entre Mobb Deep et Roc Marciano, Conway et Westside Gunn refourguent leur matos à un rythme effréné. Toujours de qualité, leur came a envahi le marché, ne laissant que peu de place à la concurrence. Se protégeant via leur structure musicale et acceptant quelque featurings ça et là, histoire de rendre plus pure la came de certains concurrents, on pensait ces deux street backpackers armés inatteignables.

Et pourtant, le label français Effiscienz a réussi l’improbable : construire un pont transatlantique afin d’inonder les deux marchés d’une nouvelle drogue synthétique pure et addictive, comme à la bonne époque de la French Connection. C’est au cuisinier Mil de l’écurie Effiscienz, habituellement en charge de la logistique mixage et mastering, qu’est revenue la lourde mission de cuisiner pour Conway The Machine les instrus nécessaires à la déstructuration de vos neurones dopaminergiques. Rien d’étonnant quand on a eu la chance de goûter au premier produit cuisiné par Mil, le fameux album du retour de Mood, Into The Mood. Produit en quantité limitée, cette dose en quantité EP contient deux titres, ainsi que leurs remixes. Soul suave et enfumée, ambiance jazz de fin de nuit où chaque ruelle sombre devient un coupe gorge, reef froid bourrés aux amphétamines, la prise d’effet de Bullet est rapide et courte, mais rend son addiction complète.

Il fallait un labo de compétition et des matières premières de choix pour réussir à refourguer sa came à un intouchable comme Conway The Machine, Effiscienz et Mil ont eu un seul angle de tir et ne l’ont pas raté. Et comme trouver une version physique de l’œuvre des deux frères est un véritable parcours du combattant, on ne peut que vous conseiller de vous ruer dessus, car cette came est limitée à 100 copies !

Share this Post

Thadrill

Thadrill

Rédacteur chez ReapHit
Etablis depuis 2009, les abattoirs Thadrill vous proposent une large gamme de découpe rapplogique.De l’accrochage à la levée de mc en passant par la saignée des beatmakers mais aussi la ligature du turnatblism, cet établissement se veut dans la longue tradition de l’abattage traditionnel avec sa fameuse technique de la chronique sans concession.
Thadrill

Les derniers articles par Thadrill (tout voir)