La Fury d’un Char roulant hors système

In En Bref by ThéoLeave a Comment

« Tank il y aura des hommes, certains resteront Hors Système » telle pourrait être la maxime de Char du Gouffre. A l’image de Wardaddy avec lequel il partage une Fury pour ce qu’il fait de mieux, il se pose en personnage atypique, mystérieux mais maîtrisant mieux que quiconque son armement polyvalent en véritable Maître de Guerre. Des productions aussi rutilantes que les chenilles d’un blindé aux missiles lyricaux toujours stratégiquement tirés, le MC s’entoure de ses sergents L’Indis et Gary Song pour montrer que c’est Nous Contre Eux. Pas de concessions, la messe est dite, Char est un soldat solitaire puisque « le bien et le mal [l]’ont défiguré » il assume être « à la fois [son] meilleur pote et [son] ennemi juré ». Il n’est ainsi plus question de se mélanger à ceux qui ont travesti leurs valeurs, et il ne fera « plus la courte-échelle a ceux qu’ont marchés dans la merde ». Authentique et sincère, souvent sombre et pessimiste, il sait pour autant faire équipe avec ceux de son acabit puisque là est toute l’identité du Gouffre, même au fond du fond on se sert les coudes et on « avance et reste fier même si l’échec fait peur ».

char-2

Celui qui « môme faisait l’tour du monde avec des avions en papier » nous offre aujourd’hui une déambulation toute en bichromie dans un univers vide mais qui est le sien. Point de départ et point d’arrivée se confondent dans les affres de l’aventure quotidienne parsemées d’excès en tout genre, « canettes de bière, sky et beuher, » paraissent devenir les paradis artificiels permettant de s’échapper de ses « Galères de merdes sur un fond d’Gare RER ».
Enfermé avec son unité dans un Tank aux allures de huit-clos et roulant inlassablement dans l’ombre du Gouffre, Char témoigne de sa Fury pour s’évincer de la concurrence, ne pas lui ressembler mais plutôt faire un rap noir, auréolé d’une authentique sincérité. Le 4 décembre prochain, accompagné de ses soldats d’élite, il se lance dans une expédition où il n’y aura pas d’échappatoire. Ou on embarque, ou on reste sur le bas côté. C’est Nous Contre Eux.

Share this Post

Théo

Théo

Sorti des champs où la rue râle, j'arpente maintenant le bitume avec une plume. Etudie le journalisme avec le rap comme obsession, laisse un peu de la littérature et beaucoup de politique dans mon sillon.
Théo