Avec ‘Now More Fighting’, Al’Tarba s’offre un retour glaçant

In En Bref by NicolasLeave a Comment

« La nuit est sombre et pleine de terreur », plus la peine de présenter la phrase. Toutefois, Al’Tarba semble vouloir y ajouter « tu n’en as même pas idée ! ». Après un album en famille réussi avec la Droogz Brigade, le beatmaker toulousain revient à nouveau en solo. Sauf que cette fois-ci, l’obscurité ne semble plus bercée du chant des fantômes mais du hurlement des humains sur fond de Tech Noir et de crasse.

Pour son premier extrait de La nuit se lève, l’artiste pousse encore plus loin dans le visuel de ses clips dont il est ici le scénariste. Si bien que l’on a la troublante impression que le titre n’est en réalité que la bande-son d’un court métrage. Un kidnapping, une puce, et la réalité virtuelle font le reste dans ce jeu de combat futuriste. Sauf qu’ici les pixels cèdent la place à l’implacable goût ferrailleux de l’hémoglobine.

C’est ce qui fait la force du clip, cette descente aux enfers, le crescendo de l’horreur trop réelle pour laisser indifférent. La peur de la victime, la collision des coups, l’insidieux plaisir du vainqueur, la froideur d’un business routinier, Al’Tarba ne cherche pas à le montrer mais directement à l’insérer dans les tripes du spectateur. Et l’on aura beau fermer les yeux, la composition sera toujours là pour s’immiscer dans les tympans. Pas d’échappatoire, comme lorsque l’on se retrouve enfermé dans une camionnette aux alentours de 21h37…

Share this Post

Nicolas

Nicolas

Puriste de la première heure qui trouve que PNL, c’était quand meme mieux que la merde actuelle, je reste fidèle au principal : le coup de Coeur !
Nicolas