Young Thug – Danny Glover

In En Bref by Florian ReapHitLeave a Comment

En 1965, Roman Polanski revenait avec l’un de ses plus grands films claustrophobes : Répulsion. On y découvrait une Catherine Deneuve angoissée, affrontant ses traumatismes mentauxen se faufilant au travers de mains hostiles, sortant directement des murs du couloir. Young Thug, lui, cela ne lui fait pas peur, et il va même jusqu’à se réfugier auprès de ses mains, les laissant lui caresser le corps, tout en se pelotonnant contre elles. Il faut dire que cela fait bien longtemps qu’il a vendu son âme à la croisée des chemins, échangeant la source de sa spiritualité contre un talent musical sans pareil.

« Danny Glover«  , c’est un labyrinthe mélodique dans lequel les envolées vocales, les parties rappées et les adlibs s’entrechoquent pour créer un ensemble freestyle mais compact, comprenant des portes d’entrée multiples, et dans lequel chaque tentative rythmique pourrait devenir une référence en la matière.

Le clip aux tonalités rouges nous montre Young Thug sous toutes ses formes. Il est tantôt le petit trappeur bestial d’Atlanta, tantôt le Dracula aristocrate de Coppola. Mais Young Thug, c’est surtout un formidable aspirateur de tendances : un véritable vampire qui aurait sucé le sang de toutes les tendances modernes pour mieux le recracher après une bonne sieste digestive.

Ne reste plus qu’à patienter jusqu’à la sortie de Metro Thuggin qui commence à se faire attendre…

.

.

Share this Post

Florian ReapHit

Florian ReapHit

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Tente d'animer tout ça depuis maintenant cinq ans. Master exploitation de rédacteurs. Spécialiste en rhum vieux, vinyles et mauvaise foi.
Florian ReapHit