‘Pas d’Bol’, rap et réalité selon JP

In En Bref by VladLeave a Comment

« Au lieu d’être rappeur, j’suis un travailleur qui fait du rap »

Après « Longueur d’onde » et « Is everything right ? », JP Manova accorde un support audiovisuel à la chanson « Pas de bol », également issue de son premier album 19h07.

Djeep nous parle de son parcours de vie sinueux, à cravacher dans différents domaines pour gagner sa croûte plutôt que de faire de la musique son métier. Celui qui est de « l’école qui se remplit le ventre » nous fait part de son vécu de travailleur tout en voulant nous montrer l’envers du décor (« Du personnel bronzé du sous-sol à l’éclairage / qui d’un coup s’éclaircit dès qu’on monte dans les étages »). Dans le clip réalisé par Philippe Dinh, il se grime successivement en ouvrier, employé de bureau, serveur, agent de nettoyage ou encore garagiste, représentant ainsi un panel large du secteur économique.

Au lieu de jouer la star, JP Manova a gardé sa passion du rap dans un petit coin de sa tête en attendant son heure pour délivrer un discours authentique. C’est bien ce passé et ce présent dont il s’inspire (« Des chantiers à l’hôtellerie, des bureaux aux entrepôts / ma plume s’en est nourri, acérant doucement ses crocs »). Il en profite pour décrédibiliser une partie de ses concurrents rappeurs en leur rappelant ce qu’est la vie réelle (« Si la plupart parle de vécu, de ghetto youths/ beaucoup d’MC ont la paume des mains très douce »). On aperçoit son collègue, ami et rappeur Rocé, assis en terrasse à ses cotés, lui aussi rencontré en mission d’intérim …

On retrouve la morale de l’histoire dans le refrain : « Pas d’bol, faut qu’ma situation décolle / c’est soit je me la donne, soit je tombe dans l’alcool »

ReapHit JP Manova Pas de bol

Share this Post