Moïse The Dude, le fils du batteur de couilles

In Chroniques by KlementLeave a Comment

Date de sortie : 4 mars 2016

No Label

Production : Corrado, Esman Beats, Holos Graphein, Nacho, Ocho, H1987, Pernini 9000

Télécharger « Dudelife »

C’est le retour de Moïse « The Dude » ! Après avoir officié en tant qu’MC au sein du sound system Bhale Bacce Crew, zoné avec Cosmar et avoir sorti plusieurs EP de haut standing, c’est avec ce premier album solo que revient le rappeur le plus cool du monde.

La blancheur étincelante de la pochette n’aura d’égale que les dents grinçantes du Dude lorsqu’il ouvrira la bouche. Devinette ! C’est signé gros pépère au plumard. Lunettes sur le nez et dudelife en perspective. Annoncée comme un trait d’Etre plus que comme un art de vivre. Tu l’es ou tu l’es pas.

L’insolence est maîtresse sous la couette de Moïse The Dude, surfant sur des instrumentales tellement smooth que Disney aurait déjà pu signer. Mais qu’ils se bougent le derche ! Personne, si ce n’est le Dude, ne sait de quoi sera fait son avenir musical. On s’en paie une bonne tranche de régalade ! L’altruisme Moïsien est sans limite, et régale l’auditoire porcherie. Roulez vous dans sa fange à bulles. Le mec a pris les clés sans avoir pris soin de se barricader en plus. Les plus mauvais profs d’SVT nous ont toujours expliqué qu’il était inutile, voir dangereux de mettre deux capotes l’une sur l’autre.

Mo se meut comme une balle rebondissante dans tous les coins les plus propres. Sans avoir de comptes à rendre et toujours en honorant son éducation. Les prises de conscience sur son Moi furent précoces. C’est pas aux vieux Dude’s qu’on apprend à s’en battre les couilles.

Les déclarations d’amour sur l’album sont on ne peut plus romantiques. Un quintal de barbe à daron, coquette et moelleuse. Le mec est tellement omniscient qu’il est inutile d’essayer de la lui faire à l’envers. Il n’hésitera pas une seconde à démonter celui qui commencera à baver un peu trop près.

L’apothéose sera atteinte lorsque les première notes des funérailles de la Reine toute mécanique résonneront métalliquement, ayant pour effet premier de frustrer les cinéphiles, n’y tenant plus quand ça n’ira pas au bout (comme cette fois avec la plus bonne que la plus bonne de tes copines) explosant au moment le plus opportun, perçant à jour le plus grand drame humain. Celui qui porte en son sein les plus bas travers de l’espèce. Mère de toutes les saloperies terriennes.

Dudelife, c’est pas moins de 7 beatmakers sur 12 titres, dont les illuminatis de Esman Beats, le sombre Holos Graphein qu’on a déjà pu entendre chez señor Rochdi ou encore H1987, dont les productions électroniques ne dénotent pas un album rap. Des prods de l’espace ! On est en plein voyage interstellaire. Les places dans la soucoupe sont douillettes. Perte de repères totale pour l’auditeur qui passera par là sans savoir où il a posé les panards. Mais la crise d’angoisse montante sera vite consolée par une bonne dose de rythmique complément fracasse mais lancinante, apaisante comme jamais. Prenez vos tickets, mes golos. Moïse The Dude vous embarque loin, très loin…

A lire : « Moïse The Dude, l’interview »

.

.

.

.

.

Share this Post

Klement

Klement

Rédacteur chez ReapHit
Activités principales : Faire la guerre avec lui meme dans des recoins d’âme douillets, contemplation intellectuelle et autres joyeusetés. Taquin mais pas méchant, gratteur nonchalant et dresseur de chat célinien.
Klement