‘Midnight On Jupiter’, le clip psychédélique des vétérans de Minneapolis

In En Bref by Florian ReapHitLeave a Comment

En novembre dernier, les pionniers de Minneapolis I Self Devine et Muja Messiah joignaient leurs forces et ouvraient leurs chakras pour un album commun sobrement intitulé 9th House. Faisant directement suite au meurtre de Jamar Clark par la police de Minneapolis, l’album se révèle être un acte de rage, très ouvertement pro-black et majoritairement anti-police. Habitués des revendications sociales et de quelques belles lignes, les vétérans-artistes nous livrent un rap de qualité doublé de réflexions sincères et honnêtes.

Les références et les métaphores sont célestes, mais les pieds sont bien ancrés dans les rues du Minnesota. Très fortement inspirés par son époque et son environnement, 9th House se place comme une bande-son de la ville et de ses habitants. Traitant sur chaque morceau des mêmes thèmes et problématiques, la différenciation des rappeurs se jouent ici intégralement sur leur maîtrise technique et sur leur style d’écriture unique. Toujours capables de créer une véritable alchimie musicale et textuelle, tout en développant des styles presque opposés, sur d’excellentes productions de J.Hard, M¥K, ou Orko Eloheim.

11 titres construits autour de l’astrologie, et particulièrement la constellation du Sagittaire, connue pour être la maison des vagabonds et des voyageurs de la neuvième zodiaque. Dans la mythologie hindouiste, le sagittaire est également la représentation du feu de l’esprit, comme inspiration créatrice, fortement ancrée entre les fondements terrestres et les principes célestes. Entre trip psychédélique et inspiration chamanique, le groupe nous dévoile aujourd’hui le clip du très soul « Midnight on Jupiter » en featuring avec Lady Midnight.

.

.

.

.

.

.

Share this Post

Florian ReapHit

Florian ReapHit

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Tente d'animer tout ça depuis maintenant quatre ans. Master exploitation de rédacteurs. Spécialiste en rhum vieux, vinyles et mauvaise foi.
Florian ReapHit