L’histoire des multi-faces de Galaburdy

In Chroniques by KlementLeave a Comment

Date de sortie : 3 octobre 2016

 

Featurings : Anacho, Jim, Bec Blanc, Feniks, Feeko, Reckless

 

Production : Silverback, Tizdrop, El Renardo, 201, Art Aknid, Neirda, Young Thug, Ben Maker

Télécharger « Harvey Apollo »

Il est souvent bon de rappeler ce que la province peut produire de meilleur en matière de rap. Aujourd’hui, c’est Galaburdy qui créé la surprise avec son excellent EP Harvey Apollo.

Jeune bordelais bercé au meilleur hip-hop français des années 90/2000, Galaburdy fait ses armes au sein du collectif Quartier Libre et de son crew La 33e Ecole . Les rencontres et la traînaille dans le milieu ont forgé le rappeur qu’il est devenu aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des amateurs de rap girondin et bientôt des autres. Après avoir été propulsé sur le devant de la scène de son coin grâce à un freestyle vidéo mis en ligne au petit bonheur la chance – parce que c’est un fait, ça ne réussit pas à tout le monde… et c’est depuis que Galab’ a fait son trou. Après avoir charbonné cloîtré dans sa caverne, accompagné de son dj Reckless, il descend donc enfin de sa montagne tel Zarathoustra, avec un EP pas piqué des hannetons, afin d’exposer au monde toute l’ambivalence de son personnage, marqué par une créativité musicale et poétique, prêt à tout niquer sur du boom-bap ou de la trap aérienne. Ouais, double face on vous dit !

Harvey Apollo transpire d’inspirations proprettes et de bon goût. Une écoute fleuve qui laisse un goût de reviens-y. Des sujets variés, exploités à la manière d’un p’tit gars passionné et authentique, qui feront mouche sur chaque morceau. Blindé de références cinématographiques et musicales, Galaburdy se balade à l’aise, représentant sa ville, ses potes et le rap. Surtout le rap. Parfaitement intégré à son époque, mais nostalgique d’années qu’il n’a pas connu, personne ne pourra nier le talent prometteur de ce jeune rappeur, qui d’ailleurs, cherche à se booker un peu partout. Messieurs, ne passez pas à côté, vous pourriez le regretter.

Alors comme d’habitude, les gens se plairont à comparer l’incomparable. A viser les roues. C’est inévitable. C’est donc le moment de propager le bordel et de porter Galaburdy dans un sillon qu’il a commencé à creuser tout seul et qui de prime abord, semble ne plus avoir de fin. Bonne route à lui.

Share this Post

Klement

Klement

Rédacteur chez ReapHit
Activités principales : Faire la guerre avec lui meme dans des recoins d’âme douillets, contemplation intellectuelle et autres joyeusetés. Taquin mais pas méchant, gratteur nonchalant et dresseur de chat célinien.
Klement