Et le prochain biopic rap à la TV sera…

In En Bref by ThadrillLeave a Comment

S’il y avait vraiment quelque chose à retenir du film autour de N.W.A. Staight Outta Compton qui fut un carton mondial, c’est que l’idée du biopic et des dollars engendrés n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Du Wu-Tang en passant par Gangstarr, ce type de format devrait exploser dans les 5 années à venir, pour le meilleur et pour le pire.

Le petit écran ne risque pas d’être en reste puisque Sony vient d’acheter les droits du label Sugar Hill Records qui regroupe les droits du fameux groupe Sugar Hill Gang, de quoi nous réserver une adaptation assez houleuse des débuts du rap dans l’industrie musicale.

Autre surprise, Ja Rule vient d’annoncer un deal avec la Paramount Picture afin d’adapter en format drama TV l’histoire de Murder Inc. et de la version eastcoast de Suge Knight : Irv Gotti. Annoncée comme violent, sans concession et, pour ma part assez guignolesque, ce drama devrait donc revenir sur les déboires juridico-gangster du label, mais de façon bien aseptisée puisqu’Irv Gotti sera le producteur exécutif de cette série. On devrait donc avoir le droit à de grands moments de « gangsterisme » avec les fameux diss que le label engendra (G-Unit, DMX…). Pour le moment, rien n’indique que Ja Rule et Irv Gotti reprendraient leurs propres rôles.

Si Murder Inc. peut donc prétendre à un biopic, on se dit tout de même que l’explosion des exercices du genre sur le rap risque de se transformer en un joyeux foutoir. L’idée peut être intéressante, mais l’héritage de Murder Inc., autoproclamé Most Dangerous Record Label, reste tout de même bien faible. Excepté pour Ja Rule et Ashanti, le label n’a jamais vraiment réussi à décoller, et doit surtout sa réputation à ses magouilles diverses et variées, dont le fameux raid de la task force du FBI en 2003 sur les locaux du label qui a mis à jour la relation entre Gotti et un certain Kenneth McGriff aka Supreme, ancien leader du gang des Supreme Team et dealer de cocaïne de haut vol dans les années 80, qui inspira le texte de NaS sur Memory Lane. Entre soap rap à la Empire et drama gangster à la Power, il faudra donc attendre le premier épisode pour savoir où Irv Gotti et la Paramount voudront nous emmener.

Share this Post

Thadrill

Thadrill

Rédacteur chez ReapHit
Etablis depuis 2009, les abattoirs Thadrill vous proposent une large gamme de découpe rapplogique.De l’accrochage à la levée de mc en passant par la saignée des beatmakers mais aussi la ligature du turnatblism, cet établissement se veut dans la longue tradition de l’abattage traditionnel avec sa fameuse technique de la chronique sans concession.
Thadrill

Les derniers articles par Thadrill (tout voir)