Di-Meh, entre le rap et la vraie vie

In Shop by Vlad Comments

Date de Sortie : 10 Mai 2015
Chez : Haute-Culture

Après Reste calme et Jimi HendrixDi-Meh, rappeur suisse, réitère avec un troisième EP intitulé Entre le rap et la vraie vie, sorti le 10 mai, évidemment…

Téléchargez Gratuitement

Membre du groupe 13’Sarkastick dans lequel se trouve aussi Geule Blansh, on a vu Di-Meh apparaître dernièrement au coté de la 75ème Session, du Panama Bende, ou de Danitsa. Il se balade librement entre Paris et Genève pour faire connaître sa musique.

C’est le morceau trap  « Fugeela » qui peut représenter le mieux ce projet. Entre grosses basses et braillements résonne « J’kick sur d’la trap mais j’peux donner ça à l’ancienne tah l’époque Fu-Gee-La ». Di-Meh ne choisit pas entre les deux sonorités, il nous propose aussi bien des chansons qui tendent plus vers le boom-bap comme « la prière des OG’s » en duo avec Limsa que des sons rigoureusement trap tel « Fugeela » avec Népal ou encore « N’importe quoi » accompagné d’un invité de marque : Caballero. Di-Meh apporte un son trap doux et mélodieux grâce aux nombreux refrains chantés et arrangés, comme « Mec chill ». En guise de conclusion, il utilise la même recette que pour son premier EP, l’outro est un freestyle produit par Sheldon qui regroupe SopicoVesti, les Tontons Flingueurs Lesram et M le Maudit, ainsi que Walter du Bohemian Club.

Perdu entre le rap et la vraie vie, entre le « taff » et la bêtise, entre vivre sans se prendre la tête et courir sans arrêt, on souhaite à Di-Meh de trouver un compromis ou du moins de suivre son chemin pour le bonheur de nos oreilles. Le prochain rendez-vous est fixé le 10 mai.

En écoute intégrale sur le lien Youtube ci-dessous, et en téléchargement gratuit chez Haute-Culture.

En vidéo : Fu Gee La

Share this Post