E-40 – Poverty & Prosperity

In Shop by Nadsat Comments

Date de sortie : 20 novembre 2015

Label : Heavy on the Grind Entertainement

Production : Kyo Itachi, Junior Makhno, Bazooka Joe, G.S. Advance, Aye Wun, Petey Punch, Tony Tunes, Organik Poisons, Skammadix

Featurings : Krizz Kaliko, Rayven Justice, B-Legit, Mike Marshall, Park Ave., Work Dirty, Bosko

Télécharger « Poverty and Prosperity »

Depuis quelques années, E-40 enchaîne les doubles et triples albums, et est reconnu pour sa production gargantuesque. C’est ainsi qu’il a surpris son monde il y a quelques jours en revenant avec un simple EP de 7 titres : de quoi éveiller notre curiosité après avoir passé des heures à trier ses précédents essais.

Poverty & Prosperity s’ancre totalement dans des racines funk et r&b, tant dans les productions que dans les refrains. E-40 laisse la voie libre à de nombreux chanteurs pour ce difficile exercice : Mike Marshall, Bosko ou Park Ave. se relayent ainsi pour les chorus. Le dernier cité vient même exécuter une fort belle reprise du Across 110th street de Bobby Womack sur le premier titre. La prestation d’Earl Stevens apporte aussi son lot de surprises tant il a décidé d’épurer son flow sur certains titres, jusqu’à parfois flirter avec le spoken word.

Pas étonnant au vu des thématiques globales du EP, qui comme son nom l’indique, traite majoritairement des problèmes sociaux des quartiers où a grandi E-40, et de la volonté d’ascension qui a en découlé, le tout bien trempé dans un profond mysticisme chrétien. En réalité, avec Poverty & Prosperity, Earl Stevens se rapproche bien plus de Gil Scott-Heron ou de Bobby Womack que de la mob ou de la function music. Voilà une première explication concernant le changement de format…

On a donc ici à faire à trente trois minutes de pure prêche de rue durant lesquelles E-40 peint avec précision ses tableaux urbains, en délivrant, malgré la violence intrinsèque du décor, de purs messages d’espoir. Vous aussi aidez Earl à prêcher, déposez son nouveau disque sous le sapin de Noël, propagez l’amour au milieu du struggle.

.

.

.

.

Share this Post

Nadsat

Nadsat

Rédacteur chez ReapHit
J'aime les commentaires indignés d'auditeurs de rap, et quand les filles mettent des petits cœurs sous mes articles. Et la musique aussi.
Nadsat