Demon One renfile les gants

In En Bref by KlementLeave a Comment

Triplette de sparring partners sur le ring. Discret depuis plusieurs années mais épisodiquement aperçu sur grand écran, Demon One annonce son retour avec « Juste Milieu », album à venir courant 2017. Pilier de la Mafia K’1 Fry et du groupe Intouchable, souvent sur ou sous estimé (tu t’places ou tu veux, hein !), poids plume boxe avec son rap accompagné de sacrés punchliners. Un dans chaque coin. Loin de se poser en arbitre, Hakim joue aujourd’hui au chef d’orchestre. Opéra en trois rounds.

Crochet de flow zombie et habituel regard sous vitres teintées. Mental sportif dans un corps en étant loin. Mais le démon est réveillé et alignera ceux d’en face aussi sûr que les chiens furent lâchés, sur le délicat sonnet du tic-tac. La putain de guerre est déclarée, il est l’heure d’assurer ses arrières. On passera sur une rédemption éventuelle loin d’être terre promise. Demon One conte une histoire bien sombre, rien de nouveau sous les carreaux.

Al-K prendra la main sans la perdre, laissant auditeurs et spectatrices se délecter de ses punchlines raffinées et délicates, toujours estampillées moins de dix-huit. Chauve irritable, grommelant comme un vieux marin fumeur de pipe, l’âme n’est pas à vendre. Le corps, c’est pas dit… Plus sombre encore sera l’enchaînement, sous une avalanche de coups francs et violents. Dawa débarque comme une patate au foie. Tranchant l’intru guerrierement et sans retenue. Un, deux, trois, les Street Fighters sont là.

Share this Post

Klement

Klement

Rédacteur chez ReapHit
Activités principales : Faire la guerre avec lui meme dans des recoins d’âme douillets, contemplation intellectuelle et autres joyeusetés. Taquin mais pas méchant, gratteur nonchalant et dresseur de chat célinien.
Klement