Deen Burbigo dévoile le clip de « Là Gamin »

In Vidéos by Sony Larson Comments

« C’est l’heure du nettoyage » lâche une voix semi-caverneuse, grave, voire intimidante. Elle annonce la couleur. Un son bre-som dont les basses, comme les lyrics virulentes et abrasives, pèsent lourd sur les oreilles. Un Grand Cru, estampillé Deen Burbigo, Richi Beats à la prod. Là, Gamin. Le visuel réalisé par le talentueux Yagooz est un genre de remake de Snatch, sans le gitan. De la violence, des courses poursuites de truands dans une atmosphère rétro. Burbigo, en veste en cuir, col roulé en grosse maille de laine et cheveux gominés grisonnants semble avoir la rage au ventre. « T’façon j’les déteste tous, me demande pas pourquoi. J’ai plus le temps d’être courtois ».  

« Là Gamin », extrait du premier album et quatrième projet solo de Georges Crooney en est aussi l’un des sons les plus violents du projet. Egotrip vindicatif (:« j’suis saoulé fort et j’compte vous le faire payer à toi et à tous tes potes ») qui correspond à l’atmosphère du clip dont les couleurs assombries, les séquences qui s’enchaînent de manière rapide, la trame, dépeignent un Burbigo  prêt à ouvrir des crânes à la hache. Ou tout comme.

​Bref, Georges Crooney est déter, sur ce track fidèle à lui-même dans la technique et le verbe et ça fait plaisir. Il faut dire qu’en 3 ans de silence médiatique, il a eu le temps de bien orchestrer son retour. Grand Cru comptabilisait 8 885 exemplaires vendus en 10 jours, et quatre visu’ à l’esthétique soignée, illustrant finement l’ambiance des tracks. Reste à voir ce qu’il a encore à envoyer à ses auditeurs. Mais mon petit doigt me dit qu’il « leur dédie [sa] levrette la plus bestiale ».

Share this Post