Biffty, prise d’otage à Souyeland

In Vidéos by Maëlle Comments

Il nous donnait le bonjour du Hellfest en feat avec l’incouchable Gerard Baste sur Le Prince de la Vigne, Biffty ajoute maintenant l’image au son avec le clip d’ »Incroyable ». Dans cet extrait de Mega Souye Tape, sa collaboration avec un DJ Weedim bien dans son domaine rapistique, Biffty s’invite à l’anniversaire de ta petite sœur pour un cassage de mœurs tout en insolence.

« Hash, kebab, poto ashkénaze », le rookie du Patapouf Gang flirte avec l’absurde et tourne en dérision à la fois l’égotrip, les codes gangsta, le pseudo-concept du correct. Au programme des réjouissances, AK47, chamboule-tout de Saint James et exhibition de jongleur (dé)possédé, le tout devant un public d’enfants euphoriques. Même au-delà de la provoc’, il ignore sciemment les codes. Ou peut-être ne les a-t-il encore jamais considérés.

Dans l’exacerbation du cru, le son a quelque chose d’un acte du Théâtre de la cruauté, déclamé en Souyeland à grand coup de punchlines salées. Le rap jeu, les codes, l’enfance clownesque ; souyés. « C’est une prise d’otage » du politiquement correct, pour un morceau poétiquement direct.

Share this Post

Maëlle

Maëlle

Rédactrice chez ReapHit
Racli et pas moins ratpi, ride l’internet en quête de sons sales ou jolis, puis gratte des bouts de prose un peu ébahis.
Maëlle

Les derniers articles par Maëlle (tout voir)