Azizi Gibson démarre une nouvelle vie

In Chroniques by Florian ReapHitLeave a Comment

Date de sortie : 1er avril 2016

Label :  36 brickhouse

Featurings : DJ Paul, Big K.R.I.T

Producteurs : Kamandi, Millz Douglas, Jonathan Cloud

Acheter « A New Life »

Azizi Gibson est un rappeur tout en nuances. Sans jamais vraiment se prendre au sérieux, le MC réussit à dégager un charisme thug indéniable en contant ses histoires de mangas et ses après-midis passés devant console 8-bits et blunts verdoyants. Drugs and Peach(es) sous le soleil de Los Angeles. Un g-funk à la sauce Gibson que le rappeur nous sert maintenant depuis 2013 et Ghost in the Shellson premier projet studio.

Challenger talentueux, c’est cinq mois seulement après la sortie de preHISTORIC Till Death que le natif de Francfort nous livre son nouveau projet : A New Life. Toujours à la recherche d’une certaine élévation mentale malgré le cerveau groggy, les poumons enfumés et la console allumée, Azizi Gibson nous délivre comme à son habitude un hip-hop structuré et efficace, s’essayant à nouveau sur quelques titres à des sonorités aériennes plus marquées, dans la veine des Underachievers notamment.

Que l’on se rassure donc, malgré l’idylle rêvée suggérée par la pochette et l’affirmation pleine d’espoir d’une nouvelle vie, le quotidien ne semble pas avoir changé pour le Grim Reaper. Porté par les singles « DJ Khaled », « Bragging Rights » et le plus récent « Matrix Slave Ship », et les participations de Big K.R.I.T et DJ Paul, A New Life est une réussite et permet à nouveau à Azizi Gibson de transformer l’essai. La vie rangée n’est pas pour tout de suite. Et c’est tant mieux.

.

.

.

.

Share this Post

Florian ReapHit

Florian ReapHit

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Tente d'animer tout ça depuis maintenant quatre ans. Master exploitation de rédacteurs. Spécialiste en rhum vieux, vinyles et mauvaise foi.
Florian ReapHit