ASM & MF Doom, serment d’allégeance

In En Bref by Florian ReapHitLeave a Comment

« Regarde moi ce cochon de Dumile, lui au moins il su se placer. Tout de même, on aurait pas oublié les copains ? ». T’en fais pas, il ne les oublie pas Daniel les copains, surtout quand les amis viennent de si loin et qu’il ont tant de buzz à lui apporter. Un décrassage maladroit – et un NehruvianDOOM à oublier – plus tard, Daniel finit toujours le travail pour lequel on le paie et semble bien décidé à retrouver enfin le chemin de son trône.

Pour ce faire, ce bon vieux Daniel s’est accordé cette année pléthore d’apparitions finement choisies, et toutes particulièrement réussies. On se souvient de sa collaboration avec GhostFace Killah et BadBadNotGood pour un « Ray Gun » dont le clip est à lui seul une petite pépite de réalisation, hommage au seventies et à leurs lumières criardes, aux manteaux de fourrure des maquereaux, et aux clubs de strip d’une autre époque. S’en est suivi un sacré coup de main donné aux Cannibal Ox sur « Iron Rose » sans oublier le très attendu premier single de DOOMstarks, « Lively Hood« .

Toujours dans les bons coups, c’est cette fois avec ASM (A State of Mind) que Dédé, jambes écartées et sceptre en main, exige qu’on lui prête allégeance. Conclusion de l’épopée The Jade Amulet contée par ASM, « Masking » nous dévoile dans une superbe réalisation un héros vengeur affronter enfin le Masque et mettre fin à son règne de terreur.

MF Doom 2

.

.

.

.

.

.

Share this Post

Florian ReapHit

Florian ReapHit

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Tente d'animer tout ça depuis maintenant quatre ans. Master exploitation de rédacteurs. Spécialiste en rhum vieux, vinyles et mauvaise foi.
Florian ReapHit