‘Coolaid’ de Snoop Dogg, ou la nouvelle g-funk

In Shop by Mylène Comments

Date de sortie : 1er juillet 2016

Label : Doggystyle Records

Production : Nottz, Just Blaze, Cardo, Swizz Beatz, Daz Dillinger, J Dilla, Timbaland, Jazze Pha…

Featurings : Wiz Khalifa, Jeremih, Too $hort, E-40…

Télécharger « Coolaid »

Disponible depuis quelques jours, Coolaid, le quatorzième album de Snoop Dogg renoue avec la g-funk, avec une bonne dose de sons estampillés west coast. Pas de Tidal pour la promo, Snoop a rendu l’album dispo sur la plateforme musicale d’Apple quelques jours avant la sortie officielle. Après avoir dévoilé cinq titres, (« Kush Ups », « Super Crib », « Legend », « Coolaid Man » et « Point Seen Money Gone ») l’ensemble de l’album, 20 titres au total, se révèle plus proche du Snoop d’antan, laissant Snoop Lion et l’aspect soul/r&b de Bush de côté.

Contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre, Coolaid est en réalité un subtil mélange de g-funk (« Two or More »), associée à des sonorités davantage trap (« Got those ») et de titres chill à savourer sous weed. Aux côtés de son acolyte Wiz Khalifa, de Swizz Beat, October London ou encore de Just Blaze, Snoop Doggy Dogg réaffirme sa position de leader :« My rap style is dynamite. A lot of y’all niggas do sound alike »  Coolaid man.

Voir dans Coolaid un écho à Doggystyle ne serait pas exagéré, mais ces réminiscences sont sans doute à rapprocher dans ce retour de Snoop depuis quelques morceaux aux « basiques » et dans sa zone de confort, pour « faire du Snoop ». Et nous, avec l’été qui tarde à monter son nez, c’est ce Snoop délié, rebondi et gangsta qu’on aime entendre. En écoute sur Apple Music donc, et dans cette playlist Youtube disponible ci-dessous.

Share this Post

Mylène

Mylène

Adepte de bons crus sonores, chercheuse en sons hip hop et histoire des caraïbes. Persuadée de cet adage : « il n’existe que deux sortes de musique : la bonne et la mauvaise. » (Le Duke)
Mylène