Afroman – Because I Got High (Positive Remix)

In En Bref by Florian ReapHitLeave a Comment

Inutile d’allez chercher bien loin dans les brumeuses réminiscences de votre adolescence dépravée pour vous rappeler du tube d’Afroman « Because I Got High » sorti en 2001. La mélodie revient en tête dès les premières notes et le souvenir des douilles respectueusement coulées n’est pas bien loin.

Oui, sauf qu’en 2001, l’anglais vous n’en n’aviez pas grand chose à faire, et ce que vous preniez pour un hymne de justification à votre défonce, était en fait le récit de la descente aux enfers d’un fumeur de weed. Loque apathique et flemmarde, commençant par oublier quelques taches ménagères « Because I Got High » , jusqu’à fuir la réalité et ses responsabilités (les cours, le travail et les enfants) en gâchant sa vie entière : « Because I Got High » .

« I’m playing basketball and jogging
and I know why ! 
Because I Got High »

13 ans plus tard, Afroman vient contredire son message dans un « Positive Remix » des plus rafraîchissants. S’associant à la WeedMaps et le Norlm, associations luttant pour une réforme du système de vente de la marijuana à but non lucratif, il reprend l’air de son classique pour apporter sa pierre au débat sur la légalisation.

Après avoir passé sa vie à s’enfumer, il n’est plus question ici de réciter les poncifs de la dépendance et de ses méfaits, mais bien de livrer à grand renfort d’humour les avantages d’une vie sous tranquillisant. Et comment ne pas être convaincu en voyant la grosse bouille fendue d’un sourire béat et les petits yeux de notre bienheureux protagoniste. Il nous racontera en vrac, que fumer fait diminuer la consommation d’alcool et de cigarettes, rend inutile les traitements chimiques contre l’anxiété, et enrichit l’état.

« The state made revenue, Because I got High, 
They built a school or two, Because I Got High »

En outre, et si l’on en croit cette vidéo, fumer de l’herbe toute se vie et chanter ses bienfaits vous donne le droit de faire le tour de Los Angeles dans un canapé à roulettes poussé par deux feuilles de chanvre indien et un cultivateur excentrique, tout en s’en grillant tranquillement un au soleil. Ce qui, il faut bien le reconnaître, constitue un argument de poids dans cette lutte de tous les jours.

Pour rappel : Le clip de la version originale.

Share this Post

Florian ReapHit

Florian ReapHit

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Tente d'animer tout ça depuis maintenant quatre ans. Master exploitation de rédacteurs. Spécialiste en rhum vieux, vinyles et mauvaise foi.
Florian ReapHit