2016 : Kekra pour tout le monde !

In Vidéos by Klement Comments

Après le clip complètement taré de « Pas Joli », annonçant son album « Vréel », à venir ce mois, Kekra, rappeur masqué, balance un deuxième extrait magnifiquement clippé par Cody Macfly, jeune réalisateur se faisant un nom dans le milieu du rap français pour son travail propre et carré, notamment aux côtés du plus Thaïlandais des gitans, Seth Gueko.

Les sapes immaculées, étiquettes à peine arrachées, c’est la fin du début. Kekra vient des bas-fonds, mais a su faire la part des choses en choisissant ses fréquentations. La perte de repères est effective quand l’entourage n’est pas carré. L’équipe est composée de samouraïs solitaires, ayant pris place dans une soucoupe interstellaire. Tout ce qui se fume vient de la maison, c’est les grands-mères qui ont les meilleures marmites. Pas de cirque autour de Kekra, que des gars sûrs, quand les requins rôdent, sentant bien l’opportunité d’un coup à faire sur le dos des jeunes talents. Il y aura toujours les plus avertis autour, mais sont-ce ces conseils que les payeurs écoutent ? Toujours en solo pour atteindre la cible cash. Petites confiseries pour gonzesses gourmandes et alertes. L’égotrip poussé d’un artiste annonçant un rap nouveau, et qu’il prendra les places (limitées) qui lui sont dues.

Tourné sous les palmiers, les ventilos et les singes thaï, passant de trous en trous sur le green, kalash à la main, ce clip au parfum d’été promet de faire grand bruit, avec un style et un son qui sauront rappeler à certains chevelus bicraveurs et leanés. Le public et certaines voies de presses sont unanimes, 2016 sera Kekra ou ne sera pas.

Share this Post

Klement

Klement

Rédacteur chez ReapHit
Activités principales : Faire la guerre avec lui meme dans des recoins d’âme douillets, contemplation intellectuelle et autres joyeusetés. Taquin mais pas méchant, gratteur nonchalant et dresseur de chat célinien.
Klement