Your Old Droog – Nutty Bars

In En Bref by Florian ReapHit Comments

Les connaisseurs l’ont d’abord pris pour Nas. Certains titres de l’EP éponyme de Your Old Droog sorti en juin dernier, mais aussi le flow et la voix du rappeur se seraient montrés dignes de l’illustre new-yorkais. Mais fin août, le pot aux roses est découvert, les connaisseurs sont déçus et le reste du monde avec eux.

La déception passée, on se rend compte que Your Old Droog a bien joué son coup, intentionnellement ou non. Il a lâché les indices le concernant au compte-gouttes : d’abord sa musique, bien-sûr, puis son visage, son quartier d’origine (Coney Island), et cette semaine, un clip, qui accompagne la sortie d’un album, qui se trouve en fait être son premier EP agrémenté de huit titres supplémentaires.

« Truth be told the lab sessions
Should not sound like taxi cab confessions
I’m about to bring back storytellin’
I bet money if your man get snatched up in that store, he tellin’ »

La limite entre vie privée et vie publique est d’ailleurs l’un des thèmes de Nutty Bars. Raconter sa vie, aussi thug et passionnante soit-elle, ne suffit pas à l’écriture de bons couplets, encore faut-il savoir écrire et bien rapper ; voilà le conseil de Your Old Droog, prodigué sur une note de piano unique alors que des balais très jazzy se frottent contre les peaux de la batterie.

Une dédicace involontaire au héros du game français ?

.

.

.

.

.

Share this Post

Florian ReapHit

Florian ReapHit

Co-Créateur, Co-Rédac Chef chez ReapHit
Tente d'animer tout ça depuis maintenant quatre ans. Master exploitation de rédacteurs. Spécialiste en rhum vieux, vinyles et mauvaise foi.
Florian ReapHit