Que devient Tekitha, la voix féminine du Wu-Tang ?

In En Bref by ThadrillLeave a Comment

12138603_1078170192195973_2697814968580163304_o

A l’instar de Vinia Mojica, le nom de Tekitha est indubitablement lié à l’histoire du rap et surtout de l’histoire du Wu-Tang. Véritable reine au sein du collectif, Tekitha est la voix féminine du Clan. Preuve de son importance, elle est la seule affiliée Wu-Tang à avoir un track solo sur les albums du Clan, sur le fameux Wu-Tang Forever (« Second Coming »).

Considérée comme le trésor caché de RZA, ce dernier lui rendra le plus bel hommage en la faisant enregistrer « Walking Though The Darkness », morceau présent sur la B.O. de Ghost Dog reprenant à merveille une boucle du regretté Curtis Mayfield. Un titre parfait pour marauder la nuit sous la pluie.

Bref, Tekitha fait partie de l’héritage du Wu, rappelons-nous de titres comme « Impossible » ou « Heaterz » sur le Wu-Tang Forever, « Manchild » sur le 3ème album de Shyheim mais surtout le fameux « Soul In The Hole », qui n’a jamais fredonné son refrain tout en foirant lamentablement un 3 points sur le bitume ?

On croyait donc une carrière toute tracée avec dans les tuyaux un album produit exclusivement par RZA, mais le destin en a décidé autrement puisqu’elle disparait des radars début des années 2000 avec quelques petits guests au compteur.

Fin de route pour Tekitha ? Et non, car comme par magie, elle réapparaît pour mieux flopper en 2010 avec The Prelude, un EP aux accents soul psychédéliques loin de faire l’unanimité. On pense donc que si cet EP sert d’introduction, le meilleur reste à venir (ou le moins pire). Mais les années passent et les espoirs s’amenuisent. Mais surprise, Tekitha annonce le 18 octobre 2015 un nouveau single dont le snippet évoque à souhait le r&b des années 90 (un truc qui sent fortement la guimauve). Petit délire de passage ou premier extrait d’un album à venir ? Il faudra donc attendre la sortie de ce fameux « Labor Of Love » en featuring avec The Boy Illinois pour en savoir plus. Dans tous les cas, la reine des abeilles tueuses semble avoir assez de venin pour tenter une vraie résurrection.

PS : nous citions en intro Vinia Mojica, connue pour son travail d’avec Black Star et en France avec Alliance Ethnik, elle disparaît aussi des circuits en 2003 comme Tekitha. Depuis, peu de choses sur elle, mais en fouillant un peu, on apprend qu’elle aussi est en préparation de son 1er album solo. A suivre.

Share this Post

Thadrill

Thadrill

Rédacteur chez ReapHit
Etablis depuis 2009, les abattoirs Thadrill vous proposent une large gamme de découpe rapplogique.De l’accrochage à la levée de mc en passant par la saignée des beatmakers mais aussi la ligature du turnatblism, cet établissement se veut dans la longue tradition de l’abattage traditionnel avec sa fameuse technique de la chronique sans concession.
Thadrill

Les derniers articles par Thadrill (tout voir)