Premier album solo pour DJ Djel de la Fonky Family

In Chroniques by MylèneLeave a Comment

Date de Sortie : 27 février 2016

Label : Orizon Sud

Production : DJ DJEL

Télécharger « Rendez-Vous« 

Belles sessions scratch, à la sauce real hip-hop, featurings internationaux et pointilleux… On a écouté Rendez-Vous, le premier album solo de Dj Djel fondateur de la Fonky Family.

Estampillé true hip-hop, Rendez-Vous s’ouvre avec une dédicace à Marseille (Ma City) où Dj Djel rappelle par des extraits de flash infos ce qui fait la ville qui a vu naître la FF. Parce que oui, avant tout Dj Djel c’est Marseille et… la Fonky Family. Dans ce premier rendez-vous solo qu’il nous donne, on retrouve des clins d’œil à tout ce qui a marqué sa carrière, et ce qui fait aujourd’hui cette empreinte musicale si personnelle que l’on reconnaît à coups de samples épiques empruntés tant à James Brown qu’à Maceo Parker (James Parker). Quoi de plus naturel alors que de laisser poser, sur le titre en question, la voix grave et groove du rappeur marseillais K-Méléon (La Méthode).

Si les classiques hip -hop 90’s sont aussi de la partie, on a la confirmation d’un retour aux sources avec la réunion de deux membres de la FF, Don Choa et Sat pour le titre Le Rythme et la Rime, titre éponyme de leur premier duo.

Pour l’aspect plus instrumental, penchez-vous sur J’ai dit orchestré avec le flûtiste Cyril Benhamou et, côté soul, c’est la voix magique d’Elodie Rama qui donne la réplique à Degom pour Wake Up. La performance du beatboxer Faya Braz donne aussi la cadence sur Faya Djel, et dans ce battle scratches contre beatbox, l’on obtient une énième démonstration des talents du dj marseillais.

International sur les titres Diasporap ; Internationaliste et Inffamous (en feat avec G.O.D Pt. III), Dj Djel devient collaboratif avec un dernier titre de 7 minutes où il donne le relais à 20 DJ’s. « What you hear is definitively not a test … », amateurs de hip-hop et de la Fonky Fam, Rendez-vous ne vous décevra pas !

Release Party le jeudi 31 mars à la Bellevilloise (Paris).

.

.

Share this Post

Mylène

Mylène

Adepte de bons crus sonores, chercheuse en sons hip hop et histoire des caraïbes. Persuadée de cet adage : « il n’existe que deux sortes de musique : la bonne et la mauvaise. » (Le Duke)
Mylène