Paris en bichromie, une plongée dans l’orage d’Oumar

In Vidéos by Théo Comments

Paris la nuit, Paris en bichromie, telle est la capitale que dépeint orageusement Oumar. Annonçant son premier EP Training Day au milieu « des perles de pluie, des morceaux d’orage » la jeune recrue de Din Records nous invite à une balade nocturne entre introspection et critique outrageuse. Celui qui « hier soir versait des larmes de rage » est aujourd’hui pris en otage par une « écriture ébène [qui] blanchit ses nuits de noirceur ».

Roulant inlassablement là où « leur révolution tapinera sur le boulevard » le rappeur semble à la veille de la sortie de cet EP tourner le « générique de fin, signer une nouvelle page » en expiant ses pêchés, en crachant sa haine et en jetant un regard délaissé d’œillères sur le monde qui l’entoure. Des plages de Lampedusa aux trottoirs parisiens, le constat est sans appel : « l’homme est en naufrage »… Pas signé pour rien chez Din Records, Oumar « croit au pouvoir de la foi, pas a la foi du pouvoir » et si le 30 octobre prochain sort un premier EP, on imagine bien que le « doigt sur la gâchette sera le majeur » tant le ton est donné.

Un univers sans couleur où les choses sont telles qu’elles sont, blanches ou noires. Pas d’équivoque ni de demie mesure, le rappeur nous invite au-delà de sa bulle dans ses propres tourments puisqu’il « n’y a que dans l’œil du cyclone[qu’il se] voit militer », dans son propre Orage.

Capture d’écran 2015-10-08 à 01.02.39

Share this Post

Théo

Théo

Sorti des champs où la rue râle, j'arpente maintenant le bitume avec une plume. Etudie le journalisme avec le rap comme obsession, laisse un peu de la littérature et beaucoup de politique dans mon sillon.
Théo

Les derniers articles par Théo (tout voir)